© Lorina

Durant l’été dernier, les Établissements Geyer Frères ont été rachetés par Royal Unibrew, pour 88,5 millions d’euros. Le groupe va investir 10 millions d’euros en Moselle.

Les Établissements Geyer Frères, du nom du fondateur de la limonade Lorina, Victor Geyer, avaient été repris par Jean-Pierre Barjon, en 1996. Lorsqu’il prend les rênes de l’entreprise familiale sise à Munster, en Moselle, elle était à la peine. Elle réalisait alors moins d’1 million d’euros de chiffre d’affaires. Au fil des ans, Jean-Pierre Barjon a étoffé le portefeuille en lançant de nouvelles saveurs (tout en respectant le savoir-faire « à l’ancienne »), en lançant de nouvelles marques comme InFreshhh (sodas bien-être) et PureThé, tout récemment. Il s’est également attaché, avec succès, à développer les ventes à l’international, notamment aux Etats-Unis où l’entreprise dispose d’une filiale et assure 40% de son chiffre d’affaires. En 2017, la société avait réalisé près de 39 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit une progression de + 60 % en six ans. Une autre dimension attend Lorina avec le rachat par Royal Unibrew durant l’été dernier. Et cela se confirme déjà dans les annonces. Le groupe danois qui est déjà présent en Scandinavie, en Allemagne et en Italie avec ses différentes marques de bières, d’eau minérales ou de sodas, a annoncé son intention d’investir 10 millions d’euros, à Munster, avec pour ambition de doubler les ventes à l’export. Avec cette acquisition, Royal Unibrew qui emploie 2 300 personnes dans ses différentes entités et a réalisé un chiffre d’affaires de 857 millions d’euros, entend également marquer son entrée sur le marché français. Pour ce faire, le groupe pourra notamment s’appuyer sur l’agrément Qualité MOSL, gage de qualité pour la limonade mosellane riche d’un savoir-faire plus que centenaire. Ce label qui participe également à conforter le rayonnement de la Moselle à l’international, a été remis, en décembre dernier, à Lorina, par Patrick Weiten, le président du Conseil départemental de la Moselle, en présence du P.-D.G. de Royal Unibrew, Hans Savonije et d’Emmanuel Pinteaux, le nouveau directeur général de Lorina.

www.lorina.com