Dans la continuité de sa ligne artistique mettant en avant les arts de la rue et le cirque, le Parc du haut-fourneau U4 à Uckange ouvre davantage sa programmation vers le tout public, afin de valoriser toujours plus un élément du patrimoine qui est aussi un lieu d’accueil et de soutien à la création.

arts-nomades (© CIe Arts nomades)Plus de quinze ans après l’arrêt du dernier haut-fourneau du site d’Uckange, l’U4 était réactivé par la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch, annonçant une résurrection sous le sceau de la culture et de la création émergente. En 2015, la septième saison du Parc du haut-fourneau U4 se veut toujours plus fédératrice. « La diffusion de spectacles permet de drainer un public qui est ainsi invité à découvrir ce patrimoine industriel unique et reconnu que constitue le site » note Lucie Kocevar, Vice-présidente de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch en charge de la Culture, du Patrimoine et du Tourisme. « Avec le Jardin des Traces qui se juxtapose au Parc du haut-fourneau et qui est ouvert en même temps que le parc, l’ensemble du site accueille plus de 30 600 visiteurs par an. C’est plutôt une belle réussite ! » ajoute l’élue.

Après une saison largement consacrée à la figure du clown, toujours présente en 2015, la programmation de cette année se veut davantage tournée vers le grand public, avec des événements et des nouveautés destinés à mettre en valeur un lieu et son histoire : nouvelle visite et exposition de l’association d’anciens sidérurgistes Mécilor, visites clairement plus décalées proposées par les compagnies Flex et Déracinémoa, sans oublier les Journées du Patrimoine, occasion pour le site de dévoiler sa face cachée. « Nous souhaitons créer une porosité, amener les visiteurs vers différentes dimensions, explique Eva Ponty, chargée de la programmation. En parallèle, l’accueil de compagnies en résidence et nos projets hors les murs ouvrent le site aux compagnies émergentes et cassent la barrière du site ».

« L’image de l’U4 est en train de changer :  il a pour vocation à devenir un espace de circulation, au propre comme au figuré. »

Cinq temps forts sont annoncés pour cette saison : les Fêtes de l’U4, événement familial et festif, lanceront la saison, U4 Unlimited avec entre autres le clown Ludor Citrik, et Borderland du cirque Pardi offrira une création vertigineuse sous chapiteau. Les Journées du Patrimoine et le festival Rock’n’fer constitueront deux autres rendez-vous incontournables de la vie de l’U4 en 2015. Evol’U4, projet de revalorisation du site alliant culture, économie, tourisme, patrimoine, habitat et projet scientifique, entre cette année dans sa phase opérationnelle avec les premiers travaux : quatre événements entre mai et octobre feront office de préfiguration.

Le Parc du haut-fourneau U4 continue à se modeler et à se moduler, autour et bientôt à l’intérieur de sa structure d’acier, le long des allées du Jardin des Traces, à l’occasion de spectacles en extérieur. « L’image de l’U4 est en train de changer : il a pour vocation à devenir un espace de circulation, au propre comme au figuré » explique Eva Ponty. Lieu d’hybridation et de transformation, l’U4 entretient son attractivité, poursuivant sa production d’alliages inédits, en lien avec son passé et tourné vers l’avenir. 

Toute la programmation sur www.hf-u4.com


EN FÊTE ET EN IMAGE

L’arrivée du printemps annonce le retour des visiteurs, invités à redécouvrir le site par les arts de la rue et du cirque, qui se caractérisent par de nouvelles façons d’appréhender l’espace public : une part essentielle de l’ADN de l’U4. Les 25 et 26 avril, les Fêtes de l’U4 accueilleront donc une dizaine de compagnies qui transformeront le site en un lieu de jeu, de découverte et defêtes-u4 (© Cie Nejma) convivialité. Jeux en bois, musique, entresorts, acrobaties ou théâtre d’objets, sans oublier l’étrange carrousel de la compagnie Titanos, se déploieront le temps d’un week-end. À noter que du 12 au 19 avril, Portrait de Territoire, projet collaboratif hors les murs mené par la compagnie Nejma, voyagera sur six sites de la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch, dont le Jardin des Traces, pour « shooter » les visiteurs dans sa Cabine photographique, réalisant des portraits loufoques et colorés des habitants pour une exposition prévue en 2016.

Les Fêtes de l’U4, les 25 et 26 avril.
Portrait de territoire, du 12 au 19 avril
www.nejma.info