(© DR)

BOULAY BOUQ’IN À BOULAY (57) LES 24 ET 25 JUIN 2017

Les quelque 300 pages du premier roman de Paul Ivoire, À chacun son rêve, paru aux Éditions Anne Carrière, se lisent d’une traite. L’histoire de Sylvain Balmont, commercial dans une entreprise agroalimentaire, dont la vie va basculer après une rencontre avec un SDF, qui lui remettra un ticket de l’Euromillions contre quelques euros, ticket qui lui fera toucher le gros lot. Son premier réflexe est de retrouver le vagabond pour le remercier et lui venir en aide, sauf que son bienfaiteur est mort. Redevable, le Parisien décidera alors d’enquêter sur le passé de cet homme afin d’honorer sa mémoire. Un livre sur les rapports humains et l’argent aussi addictif qu’un bon polar.