71 bis (© DR)Le réalisateur franco-algérien Yann Demange campe le récit de son premier film, ’71, dans la guerre civile qui a opposé la Grande Bretagne à l’IRA, en Irlande du Nord. Celui qui travaille et a grandi à Londres éclaircit, à travers ce long-métrage, un conflit qui fut longtemps pour lui « un bruit de fond ». Le scénario de Gregory Burke a servi de détonateur. « Je l’ai adoré. Il était phénoménal, remarquable et d’une très grande pertinence, car il transcendait les spécificités des troubles en Irlande du Nord et il les rendait universels. » Le cinéaste s’est notamment inspiré des films Guerriers de la nuit de Walter Hill, et New York 1997 de John Carpenter. L’intrigue se déroule à Belfast, en 1971, année qui a cristallisé les troubles politiques et religieux entre catholiques et protestants. ‘71 raconte l’histoire d’une jeune recrue anglaise qui se retrouve seule en territoire ennemi à la suite d’une émeute. Il va devoir se battre jusqu’au bout pour essayer de revenir sain et sauf à sa base.