SORTIE LE 8 JUIN 2016

Pour son premier long-métrage, Adnane Tragha a décidé d’interpeller. Réalisé avec peu de moyens, 600 euros se déroule durant la campagne présidentielle française de 2012, et son histoire fait écho aux difficultés sociales et politiques que traverse le pays depuis plusieurs années. On découvre le parcours d’un homme, Marco Calderon, qui fut longtemps un militant avant de décider de ne plus voter. En proie à des difficultés financières et déçu par les politiciens, il prend peu à peu ses distances avec la société. Le film évoque le climat morose dans l’Hexagone à travers des personnages qui traversent autant de moments de découragement que d’espoir. Des individus qui, pour certains, sont tentés de voter pour l’extrême droite. Avec 600 euros, le cinéaste a voulu mettre l’accent sur des sujets de société qui lui semblent essentiels, « comme l’espoir que représente une élection, le sens du vote, la désillusion et la défiance du peuple envers la politique et les politiciens… » Le genre de film qui risque de faire parler.