(©DR)
Fondée officiellement en 1957 au moment du rattachement de la Sarre à la république fédérale, le « Saarländischer Rundfunk » est cette station de la radio publique allemande qui impressionne tous ceux qui se rendent pour la première fois au Halberg, une des collines qui surplombent la ville de Sarrebruck.

Personne ne s’attend en effet à découvrir dans cet espace boisé et bucolique une station de radio et de télévision de cette importance. Le « Saarländischer Rundfunk » c’est en effet cinq programmes de radios (dont une est spécifiquement destinée aux jeunes) et une chaîne de télévision diffusant chaque jour plusieurs heures de programmes en particulier aux heures de grande écoute. La chaîne diffuse en outre de nombreux documentaires et produit une fois par an la célèbre série « Tatort » qui se déroule à Sarrebruck et dont le commissaire récurrent fut longtemps une personnalité très attachée à la France et à son mode de vie. La série Fahr mal hin explore régulièrement les territoires de la Grande Région Transfrontalière en diffusant notamment de superbes images de la Lorraine.

Cette proximité avec la France, la radio publique sarroise y tient beaucoup, ce qui en fait sans nul doute la station la plus francophile d’Allemagne. Un de ses programmes – « Antenne Saar »- est une chaîne d’information au caractère franco-allemand affirmé. Les autres chaines de radios diffusent énormément de musique française notamment dans le cadre d’une émission hebdomadaire animée par Gerd Heger. La télévision n’est pas en reste avec de nombreux temps forts et une nouvelle émission transfrontalière diffusée en prime time.

La Radiotélévision publique sarroise fête aujourd’hui ses soixante ans mais elle est aujourd’hui plus jeune et plus ouverte que jamais. Elle a connu tout au long de son histoire de très grands directeurs. Fritz Raff a marqué durablement la station de 1996 à 2011 en introduisant un type de management très peu hiérarchisé et très transversal. Thomas Kleist qui lui succède s’inscrit dans cette dimension et cherche à placer de plus en plus ses programmes dans une dimension transfrontalière. La station vient ainsi de créer sur son site une page spécifiquement dédiée à la France qu’il faut absolument découvrir. 
Saarländischer Rundfunk « sr.de »