On plane à quinze mille pieds avec ce collectif à géométrie variable réunissant musiciens et graphistes. Le titre de leur premier album correspond aux coordonnées d’une île au large de Trinidad, qui aurait été survolée par un OVNI en 1958 : un titre imprononçable donc, mais idéal, tant le disque est parcouru de percussions exotiques triturées sur fond d’électronica joueuse parsemée d’hallucinations sonores et de voix étranges. On pense immanquablement aux indéfinissables Animal Collective à l’écoute de ce son en lévitation permanente, survol électro-pop psychédélique au-dessus d’un archipel cosmique.