SORTIE LE 30 MARS 2016

Michael Bay aime s’inspirer de faits réels. Après Pearl Harbour et No Pain No Gain, le cinéaste américain récidive avec 13 Hours, qui nous transporte dans la Libye post Kadhafi, et plus précisément la ville de Benghazi. Cette production à petit budget, une surprise chez un cinéaste habitué à sortir l’artillerie lourde, fait référence aux événements survenus le 11 septembre 2012, lorsque six opérateurs de sécurité ont lutté pendant 13 heures contre des terroristes qui ont attaqué un camp des Missions Spéciales de l’armée américaine et une agence de la CIA voisine. 13 Hours s’inscrit dans la lignée d’autres films du genre, que l’on pense par exemple à La Chute du faucon noir (2001) ou à Du Sang et des larmes (2013), qui mettait déjà en vedette Mark Wahlberg, un acteur visiblement dans les bonnes grâces de Michael Bay.